Old Blacks - Les anciens joueurs du Rugby Club de Thann

Old Blacks - Les anciens joueurs du Rugby Club de Thann

DISCOURS JUBILE : ROCCO ANASTASI – DAVID DUSE – 14 JUIN 2014

DISCOURS JUBILE : ROCCO ANASTASI – DAVID DUSE – 14 JUIN 2014

 

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs, (+ voir si personnalités présentes)

 

Je vous remercie de m’accorder quelques petites minutes, afin de rendre hommage aux jubilaires.

 

Les jubilés existent depuis 1985. Le but de cette manifestation est de mettre à l’honneur d’anciens joueurs du Rugby Club de Thann qui ont eu une brillante carrière généralement suivie d’une activité de dirigeant, ou dont le nom est solidement accroché à l’histoire du RCT, en quelque sorte « des VIP », tout ceci dans un esprit de fête familiale rassemblant toutes les générations et même tous les sexes maintenant.

Le premier jubilé a lieu il y a presque trente ans, le 8 mai 1985, c’est Monsieur Gascon qui était à l’honneur ce jour là. Mr Gascon, je le dis pour les jeunes qui l’ignorent peut être et qui doivent connaître un peu l’histoire du club, est membre fondateur et a été le second président après Mr Luttringer. Il s’est beaucoup investit dans le club, preuve en est qu’aujourd’hui, après 48 années d’existence du Rugby Club de Thann, il est encore présent à nos côtés. Je vous cite rapidement la liste des jubilaires, tous de célèbres anciens joueurs, dirigeants, présidents, ou encore entraineurs :

1992    ANDRE WOLFARTH

1993    MICHEL THIERRY - SERGE TRIPOTIN

1994    FERNAND KEIFLIN - JEAN CLAUDE MORGEN

1995    FAMILLE SCHNEBELEN (Lucien-Eugène (président)-Coco et leur père Trésorier Laurent)

1996    JEAN FOURNIER - GABY STEHLE

1997    LEONARD BOYER - MARC ET YVES BRENIN

1998    BERTRAND KERN - THIERRY FIMBEL

1999    JEAN MARIE BODOT - PHILIPPE DIET

2000    GEORGES WINCKLER

2001    ANDRE LANG - JEAN PAUL DEMANGE

2002    20 ème ANNIVERSAIRE FINALE CHAMPIONNAT DE France

2003    BRUNO CHIMENTI - JEAN MARIE SANCHEZ

2004    MICHEL BACCARA - NICOLAS NAPPI

2007    FREDERIC CATTANEO

2010    PIERRE EGLER - SERGE KALT

2011    DOMINIQUE WECK - ERIC RITTER

2012    DANIEL WOLFARTH - JL FLUHR

2013    FRED WAGNER - PHILIPPE FREUND

 

Cette année nous avons choisi d’honorer 2 anciens joueurs pour lesquels j’ai une affection particulière. En effet, les 2 amis d’enfance que sont David et Rocco ont écris, chacun à leur façon, une page de l’histoire du rugby club de Thann. Leur carrière est différente, mais ils sont unis par des liens forts et ont pas mal de points communs :

D’abord, comme dirait Cavanna, ils sont fils de ritals,

Ils ont été très marqués par leurs premiers éducateurs, Henri Pouey et Fernand Keiflin dont les noms vont revenir à plusieurs reprises par la suite.

Ils font partie d’une génération de joueurs 1968-1969 qui compte pas mal d’autres énergumènes célèbres au RCT,

La ville de Cernay ou ils ont passé leur enfance ensembles, puisqu’ils se connaissent quasiment depuis leur naissance étant donné qu’ils étaient voisins.  

Ils ont tous deux évolués dans la fameuse équipe cadet puis junior du RCT avec quelques joueurs polyvalents, Rugby et bamboula, en vrac : lyppy, Igor, Frédéric Gerthoffer, Garnes, Belcastro, les 3 Bessah,  Lédié, Rodrigues, les baland, Kreittner rien que des gens faciles à gérer !

Mr Gascon vient de vous retracer les étapes de leurs carrières respectives, comme d’habitude, je vais prendre le relais, dans un autre style et sans faire de cadeaux particuliers, pardonnez moi si je reprends des choses déjà dites par mon illustre prédécesseur.

 

ROCCO ANASTASI  

Peut être que Maman et Papa Anastasi avait tenté un coup pour la Saint Valentin, mais ce fut loupé de peu puisque Rocco est né le 13 février 1968, 10 mois avant son frère Thierry. C’est un judoka de formation, mais lorsqu’il fut question de choisir entre les entrainements en solo d’une salle de sport et le collectif du rugby, il n’a pas hésité longtemps. D’autant plus que les éducateurs de l’époque étaient bien plus que des profs de rugby. Henri Pouey et Fernand Keiflin cajolaient leur bande de protégés en assurant le ramassage en camionnette pour les amenés à l’entrainement, leur préparant parfois à manger et leur offrant surement quelques bières. Ces 2 papas rugby ont vite convaincu Rocco que le rugby était fait pour lui. Il joue soit en troisième ligne, soit au talonnage. En plus de son activité au club, il pratique aussi en UNSS au lycée de Thann, équipe managée par Monsieur Eich qui avait pris la succession de Serge Tripotin. C’est d’ailleurs à l’occasion d’un match avec le Lycée qu’il va être victime d’un accident le 25 mars 1987. Malgré le fait que le rugby lui a occasionné de graves séquelles, Rocco est resté amoureux de notre sport. Toujours entouré de nombreux amis d’enfance ou du rugby, il regarde les matchs de rugby à la télé en gueulant (dixit Daniele, son épouse). Mais il est aussi régulièrement au stade de France pour assister aux grandes rencontres, comme ce fut le cas il y a quelques jours pour la finale du championnat de France entre Toulon et Castres, à l’invitation de la fondation Ferrasse. Sa collection de photo en compagnie d’illustres joueurs ou célébrités (Sarkozy,ou Wilkinson le week-end dernier) est sans égale au RCT. Il est super fier de pouvoir participer aux matchs en tant qu’officiel … et ne manque pas l’occasion de déconner avec un ou deux ministres présents ! C’est un bonheur pour lui de serrer la pince aux grands joueurs et cela reste toujours des week-ends inoubliables.

Rocco est d’une nature joyeuse. Il adore raconter l’histoire du chien et du ballon de rugby qui lui occasionné un énorme fou rire. Thierry Colombo, alors joueur au RC Strasbourg, l’avait invité, en compagnie de ses potes, a assister à une journée complète – préparation, repas, vestiaires et surtout après match. Un chien jouait avec un ballon de rugby, on entend soudain le bruit caractéristique d’une fuite d’air. Rocco dit ‘ce con de chien a crevé le ballon’, en fait, lorsque son fauteuil a penché, il a compris qu’il avait crevé un pneu. Et j’ai aussi bien aimé l’histoire du restaurant : Avec le fauteuil, les tables sont souvent trop basses pour s’y installer. En Italie, la serveuse ne s’est pas dégonflée pour trouver une solution originale, elle a rehaussée les 4 pieds de la table avec des grandes boites de thon, ce qui a bien fait rire les Anastasi.

Rocco est un grand voyageur, aussi l’Australie, Londres, la Sardaigne, la Toscane ou la Floride n’ont plus de secret pour lui, il faut dire que Danielle assure une logistique pas toujours évidente, et que ce sont souvent de grandes aventures.

Bien qu’il ne puisse plus venir aussi souvent qu’il le souhaiterait autour de la main courante, Rocco reste informé sur la vie du RCT ou ses amitiés sont restées très solides avec les joueurs de sa génération. Et d’ailleurs en cette veille de fête des pères, comme le dit Danielle, si la grande réussite de sa deuxième vie après l’accident est sa fille dont il est visiblement très fier, notre ami au prénom d’étalon italien devrait peut être réapparaitre un peu plus autour du terrain, car prénom de sa fille est une fidèle supportrice des moins de quinze, uniquement préoccupée par la qualité du jeu, je suppose !

Je vais rarement au cinéma, mais lors d’une de mes dernières sorties pour voir intouchable, je m’assois à la rangée intermédiaire pour la place qu’elle laisse aux jambes. A peine 2 minutes tranquille, voilà que Rocco s’amène juste devant moi. Je l’ai vu bien rire durant ce film, et d’ailleurs, ne devrait-il pas demander des droits d’auteur pour la scène du début. Je me suis laisser dire (par un kiné indiscret) que son frère Thierry et lui on vécut exactement le même scénario. Roulant trop vite, ils se sont fait arrêter par les flics, Thierry a prétexté une urgence pour son frère exactement comme dans le film.

Rocco, maintenant que tout le monde ici présent te connaît un peu mieux, cela sera un bonheur de t’accueillir au RCT dont tu as toujours fait partie, afin de nous faire profiter de ton rire et de ta bonne humeur permanente.

 

DAVID DUSE

Le Jacques Fouroux Thannois, (parenthèse pour les plus jeunes, Fouroux fut capitaine de XV de France, puis entraineur de l’équipe nationale, surnommé le Petit Caporal en raison de son allant à mener son équipe, de son caractère bien trempé et de sa petite taille pour un joueur de rugby (1,62 m)), le Jacques Fouroux Thannois, donc, a commencé sa carrière tout petit (!) à l’âge de 10 ans, inspiré par son frère ainé Pascal qui évoluait alors au club de Cernay. Lorsque ce club a cessé son activité, il est naturellement venu grossir l’effectif du RCT.

Né en 1969, l’année érotique selon Gainsbourg, il est trop petit (euh non, trop jeune) pour jouer avec les cadets d’Henri et Nandy, qu’il suit à tous les matchs, à domicile comme à l’extérieur, bien calé au fond de la camionnette qui servait de bus à l’époque. Cette année là, je m’en souviens plutôt bien puisque nous sommes en 1982. Il va suivre quasiment tous les déplacements du RCT, des 32ème à la finale du championnat de France. Le samedi qui a suivit la finale, Gaétan et moi avons eu ce fameux accident de la route, et je me souviens encore très bien de ses nombreuses visites qu’il nous rendait accompagné de son frère pascal, au Moenschberg ou son papa était lui aussi hospitalisé. Il évolue ensuite en cadet comme je l’ai dit en introduction. C’est d’ailleurs une excellente génération, puisqu’une fois passés juniors, et s’étant ajoutés à la longue liste citée en préambule : Colombo, Cattanéo, Calligaro, Tutti, Vuillard, et j’en oublie beaucoup d’autres,  ils vont se qualifier en championnat de France, se déplaçant régulièrement en région parisienne pour en ramener quelques victoires historiques. Je ne pense vous étonner en disant que ce furent des déplacements plutôt couteux pour le club, car à la facture des kilomètres s’ajoutaient (déjà !) quelques suppléments genre réparation du toit ouvrant du bus, enseigne de restaurant disparue ou nettoyage de vomi (comme quoi, les traditions ne se perdent pas). Puisque c’est un ami, ne comptez pas sur moi pour vous révéler que notre ex-président Pierre faisait partie de cette bande de voyous puisqu’il était titulaire de l’équipe au poste de pilier.

Encore junior, David va rapidement intégrer l’équipe une au poste de ½ de mêlée, souvent associé à son frère Pascal à l’ouverture. Il fait son 1er match à Hagondange. Il sera régulièrement capitaine de l’équipe première, comme lors du fameux match du 2 janvier à Saint Dié (qui était alors invaincu) ou le RCT a gagné grâce à un essai de pénalité, et qui s’est terminé en pugilat (un détail, c’est Georges qui arbitrait) ou à Illkirch, avec une bagarre hors du terrain déclenchée par Patrick Arnold qui faisait la touche et à qui, les supporters bas rhinois avait coupé le pompon du bonnet avec des ciseaux. 

Bien sur, David a fait de nombreuses tournées avec le RCT (Cancon, Angleterre, Tchéquie x2 et à Tulle avec la police de l'Est chère à Georges, ce qui lui a donné l’occasion d’effectuer un  retour de boite de nuit dans le panier à salade. Pour revenir sur cette génération 67-69, ou plutôt ce millésime qui est peut être le mot le plus adapté pour parler d’eux, car si elle a comptée de nombreux joueurs doués et qui ont fait les beaux jours d’autres clubs plus huppés, elle a aussi compté une sacrée bande de bringueurs qui a dévoilé tout son potentiel lors de la tournée à Cancon.

En 1992, le RCT à bien cru refaire le coup de l’aventure du championnat de France de 1982. C’est l’époque ou Thann alignait un paquet de fort tonnage. A la mêlée, David jouait serein. Après plusieurs victoire probantes, nous perdons en1/4 par 12 à 6 contre Villiers sur marne, le futur finaliste du cht de France après que l’arbitre nous ai accordé puis refusé un essai. J’ai retrouvé quelques articles de journaux Bourguignons de cette année là ou l’on parle de : la complicité des frères Dusé, la charnière de frères Dusé fonctionne à merveille. Mais bon, comme l’article dit aussi que les rapides Kreittner et Diet repartent dans l’axe, on peut se poser des questions quant aux connaissances rugbystiques de l’auteur.

David est un pur Thannois. En 1994, il participe activement à la peinture du tout nouveau club house (le tube de ventilation jaune, c’est lui), il s’occupe même de l’organisation des repas. Pourtant, David traine quelques casseroles. Il va faire une grave erreur. Le pire du pire, le suicide rugbystique. En effet, en 1995, dans le sillage d’autres Thannois, il mute au RC Mulhouse. Thierry Fimbel qui venait de lui obtenir un appartement à Thann en fait une rapide jaunisse. Les mulhousiens joueront cette année la le dernier match de championnat à Thann. Mulhouse doit gagner pour monter en nationale 3, Thann est dans les profondeurs du classement. Mais le grand Mulhouse perdra 6 à 0 face à des Thannois prêts à mourir sur le terrain et grâce à une partie mémorable de Philippe Wirth. Mais David dit qu’il ne jouait pas ce jour là ! Les mauvaises langues, dont je fais partie, diront que cela n’aurait pas changé grand-chose au résultat. Après une saison en jaune et noir, il part à Colmar, il y reste un an avant de revenir à Thann. Aujourd’hui, cette aventure extra conjugale est pardonnée, notre ami étant un grand supporter des noir et blanc et un des plus fidèles animateurs de l’entrainement des old black le jeudi soir.

David arrête sa carrière à l’âge de 30 ans en raison d’une pubalgie persistante qui a nécessité une opération. Il continuera cependant à s’occuper du club puisqu’il sera entraineur de l’équipe un quelques saisons en compagnie de David Lee, de Jean-Pierre Box ou de Raoul leveque et Georges.

David était le seul du comité actuel des old blacks à ne pas avoir été jubilaire, voila une anomalie réparée.

Merci de m’avoir écouté.

 

Pour vous remercier et vous démontrer toute notre affection, les olds black vous offrent ces petits cadeaux :

 

Remise maillots :

Rocco 

David

 

Fleurs aux épouses :

Danielle Anastasi

Nadine Dusé

 

Remise récompenses

 

Nous allons maintenant passer aux remises de récompenses.

 

Mais malheureusement, quelques joueurs ou joueuses se sont distinguées par leur maladresse, leur mauvaise passe ou autre :

Nous attribuons, comme tous les ans (remis par l’ancien titulaire Dominique Weck) :  

Balai chiotte pour la plus grosse toile 

 

David m’a inspiré cette nouvelle récompense, allez savoir pourquoi !

Nain d’argent :       

Nain d’or :                 

 

Clown d‘argent

Clown d’or

 

Maintenant, au tour des plus brillants participants :

Le comité s’est réunit et décider d’attribuer le

Soulier d’argent féminin

Soulier d’or féminin

 

Soulier de bronze :

Soulier d’argent :

Soulier d’or :

 

Il y a quelques saisons, nous avions une tradition que je trouvais amusante, c’était d’élire le joueur qui avait fait la plus grosse gaffe en le déguisant. Pour renouer avec le passé, les old blacks sont heureux de vous remettre ce petit cadeau dont le premier titulaire est

 

Merci pour votre patience, les old black ont maintenant le plaisir de vous inviter à l’apéro et lever votre verre à la santé de Rocco et David

 

Philippe DIET



27/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 30 autres membres