Old Blacks - Les anciens joueurs du Rugby Club de Thann

Old Blacks - Les anciens joueurs du Rugby Club de Thann

DISCOURS JUBILE : ERIC RITTER – DOMINIQUE WECK – 18 JUIN 2011

DISCOURS JUBILE ERIC RITTER – DOMINIQUE WECK – 18/06/2011

 

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs,

Je vous remercie de m’accorder quelques petites minutes de calme afin de rendre hommage aux 2 jubilaires du jour.

Un grand merci à Mr Gascon pour l’éloge faite à Eric Ritter.

Je vais en rajouter une petite couche concernant Eric et me charger de Dominique, mais sur un ton peut être moins conventionnel que Mr Gascon !

Et puisque l’on va parler du bon vieux temps, je voulais, en introduction, vous donner lecture d’un article paru dans le journal interne du club de l’époque « L’ovale pour pas un rond ».  C’est Eric qui attiré mon attention sur ce papier, il s’agit du mot de l’entraineur, cela date de 1978.

-> LECTURE ARTICLE OVALE.

Voilà, c’était un petit clin d’œil à l’histoire du club.

La carrière de nos jubilaires du jour est bien différente, puisque l’un d’entre eux a plutôt été joueur, alors que l’autre s’est surtout distingué par son rôle de dirigeant.

Bizarrerie, ils ont en commun le fait d’être né tous les deux le même jour, le 25 avril. J’ai donc fait des recherches sur Internet pour voir si d’autres personnages célèbres sont nés ce même jour, convaincu de trouver  un trait de caractère commun avec Eric et Dominique. Et effectivement, sont nés un 25 avril : AL PACINO, BERTRAND TAVERNIER, ALBERT UDERZO et …. DOMINIQUE STRAUSS KAHN ! Afin de ne prendre aucun risque, j’ai immédiatement proposé au Président de leur interdire de venir au stade le lundi, ………….en effet, c’est le jour ou la femme de ménage vient nettoyer le club house.

Dominique et Eric sont toujours présents et actifs au sein du rugby club de Thann ainsi qu’auprès des Old Black,  ce qui vaut à nos 2 amis, qui j’espère le seront toujours à la fin de ma tirade, d’être mis à l’honneur aujourd’hui.

J’ajoute donc quelques mots concernant :

 

Eric RITTER

Le jeune Riton a découvert le rugby au collège, en 1971, alors qu’il entre en 6ème et que son professeur de sport s’appelle Mr TRIPOTIN (pas Igor, mais Serge, le père). Le rugby, enseigné par ce prof au nom qu’Eric trouve drôle, l’interresse. Il y prend goût et participe aux matchs ASSU (qui était la fédération des sports scolaires).

J’ai retrouvé des traces de son apparition en équipe première le 8/10/1978, il avait donc 18 ans, l’adversaire était ce jour là le Racing club de Strasbourg et le coach s’appelait Jeannot Fournier, dit le zoziau. Il jouait au poste de 3ème ligne aile où il était souvent associé à son inséparable pote Michel BACCARA avec lequel il partageait également une passion pour la moto. Ces 2 la étaient donc toujours ensembles, à tel point que je me souviens que nous nous moquions régulièrement d’eux, faisant courir les bruits les plus curieux par rapport à cette bizarre amitié. Point de suspension

Eric a fait partager sa passion du rugby à son frère ainé Thierry, qui lui aussi est devenu un taulier du club. Il loupe l’aventure de 1982 car il avait donné priorité au moto-cross cette saison là.

Pour tous ceux qui les ont vécues, il est impossible d’oublier ses performances :

-lors de l’apéro de mariage de Thierry Fimbel, ou nous avons du le ramener, lui mais aussi son alcoolique, acc..olyte, Michel, chez leurs parents respectifs dans un état désespéré,

-et lors de la tournée à Cancon. Le chauffeur, déjà très inquiet pour le retour après nous avoir péniblement supporté 4 jours, a du s’arrêter sur le premier parking au bout d’à peine 1 ou 2  kilomètres pour le faire vomir.

Eric a stoppé sa carrière assez tôt, à 28 ans, en raison d’un problème récurent au dos, qui d’ailleurs était surement plus une conséquence de sa pratique du moto cross que du rugby. Un soir de 1988 à l’entrainement, Riton plaque Marc Brondani, le dos bien à l’équerre. Il va rester bloqué, une fois de plus, dans cette position inconfortable. Pierre, Claude et d’autres l’ont d’abord mis dans la voiture, puis toujours sans le déplier, il a fallu le ramener chez lui et l’installer dans un fauteuil pour la nuit. Ceux qui étaient présents ce soir là n’oublieront pas de sitôt cette mémorable soirée, car il vrai que dans le milieu rugbystique, la douleur des uns fait bien rire les autres ! Il va ensuite rester courbé dans la position du vieillard sénile durant plusieurs jours, et décide donc de mettre un terme à son activité de joueur, tout en restant au club.

Riton, est toujours actif auprès du RCT lors des manifestations, ou il s’occupe traditionnellement du rangement dès 6 h du matin lors de vins et saveurs, ainsi qu’auprès des old black ou il est un des réguliers de l’entrainement du jeudi soir.

Aujourd’hui, il a le même problème que moi pour assurer sa succession sportive, il n’a que des filles. Pourtant, l’histoire se répète et me permet de terminer mon spitch comme je l’ai commencé puisque Fanny joue au rugby au lycée avec comme prof Mr Tripotin (Igor, le fils ce coup ci !)

 

Dominique WECK

Comme beaucoup de monde, je n’ai vraiment connu Dominique qu’assez récemment. Pourtant, alors qu’il était junior au RCT, il nous a suivi lors de l’épopée du championnat de France de 1982 et a assisté à quelques matchs, dont la finale. Mais c’est dans le cadre de son activité à l’école de rugby que nous l’avons vraiment découvert.

Dominique a débuté sa carrière dans le rugby à l’âge de 15 ans au collège grâce à son prof de sport de l’époque Jean Marc VALLS. Il a joué 4 années au RCT, en cadets, puis en junior, sous la houlette d’Henri Pouey. Junior, il a même joué une saison sous classé cadet (ça, on le faisait souvent à l’époque, ou demandez à Pin’s, qui lui a fait au moins 5 saisons en cadets puis 5 en juniors, du coup il ne pourra devenir Old Black qu’à 50 ans au lieu de 35…)

En relisant les journaux internes du club, j’ai trouvé trace de son dévouement précoce puisque l’on y souligne sa participation, en 1981, à l’organisation de la soirée du 30 juin, ainsi que cette phrase écrite par Georges, qui avait déjà bien cerné le bonhomme, parue dans un autre N° de 1982 - je cite - :

Le départ du junior Dominique WECK de Leimbach (mutation professionnelle de son père au Havre) est un coup dur pour l’équipe junior et surtout pour l’esprit rugby de tout le club. C’est un petit gars bien !.

Effectivement, suite à ce déménagement, il a stoppé sa carrière de joueur.

Durant ce no man’s land rugbystique, Dom en a profité pour faire son service militaire, et pour ne perdre une condition physique durement acquise sur les terrains de rugby Alsaciens, il a rendu de nombreuses visites à son ex-voisine Anne-Marie qui effectuait alors sa formation de Postière dans la région parisienne.

De retour à Thann, Dominique est revenu en 1998 dans le giron du rugby local, grâce à ses 2 fils Raphy et Guillaume qu’il a inscrit à l’école de rugby, alors dirigée par Virginie.  A l’occasion d’une fête de fin de saison, Virginie, qui cherchait des bénévoles pour s’occuper des jeunes rugbymen, lui a demandé s’il voulait devenir éducateur. Comme il le dit lui-même : « j’avais bien bu et j’ai dit oui » (coup classique). Nous sommes en 2003, et c’est le départ d’une carrière ininterrompue à ce jour et un dévouement exceptionnel.

Dominique est Responsable de l’ECR depuis 2007 et à ce titre, il dirige le groupe d’éducateurs qui planche pour obtenir la labellisation  de l’école de rugby du RC Thann. Mais son activité ne s’arrête pas à ce rôle pourtant bien prenant.

Attention, la phrase suivante comporte un jeu de mot

Chez les Weck, le rugby est une véritable religion, puisque non content d’y avoir entrainé ses 2 gamins, il a réussit à convaincre Anne marie, son épouse, de prendre le secrétariat de l’école de rugby. Le dévouement étant surement sexuellement transmissible, Anne marie est maintenant devenue la secrétaire du RCT.

Dominique, en plus de passer ses mercredis et vendredis soirs ainsi que ses samedis après midi avec les moins de 15 qu’il entraine, y passent également ses dimanches puisqu’il est accompagnateur des séniors ou il remplit les feuilles de match et est le titulaire indiscutable de la feuille de mouvement.

Pas encore assez occupé par le rugby, il fait partie, toujours avec Anne Marie, de la commission Club house qu’il tient régulièrement le vendredi soir et parfois le dimanche à l’occasion des matchs. Et lorsqu’il n’est pas de service, il trouve toujours le moyen de griller quelques saucisses ou de faire du vin chaud pour s’occuper.

Cette activité débordante au service du RCT ne s’arrête pourtant pas là, car Dom est un des permanents de l’entrainement des old black du jeudi soir ou ses courses ventre en avant, reins cambrés, dans la position de la mobylette qui s’emballe, lui ont permis de marquer de splendides essais dont il a le secret, …. Lorsque toutefois, il arrive à attraper le ballon, ce qui ne se produit pas aussi souvent que ça.

Dominique est bien évidemment présent aux manifestations, chef de la cuisine de vins et saveur, responsable de stand à la marche gastronomique, etc, etc …et tout ça avec une gentillesse qui n’a d’égale que son hyperactivité au service du club.

Pour avoir passé récemment un mémorable week-end à Cardiff avec lui et ses 2 fils, entre autres, je peux affirmer, comme le disait Georges en 1982, que Dom est toujours un gars vraiment bien.

Pourvu que le Rugby Thannois génère encore de nombreux Dominique Weck, c’est effectivement avec des gens comme lui que notre sport progresse et suscite de nouvelles passions.

 

Je vous remercie d’applaudir chaleureusement nos 2 jubilaires.

 

Je voudrais aussi remercier les épouses, Pascale et Anne Marie, pour la liberté qu’elles accordent à leurs époux afin de leur permettre de vaquer à leurs occupations rugbystiques

Remise des fleurs à Pascale– Anne Marie

 

De la part des Old Black,

Remise maillots à Dom et Eric

 

Comme d’habitude, le comité des sages s’est réunit pour attribuer les talents d’or des 2 matchs :

Ont été élus à l’unanimité :

soulier d’or : Michael BURGY

soulier d’argent : Gaby STHELE

cuillère de bois : Hervé JEUNEHOMME

 

Encore une petite minute d’attention, j’ai encore 2 petites choses à dire :

 

1- message personnel aux jubilaires :

Je vous remercie vivement d’avoir choisi le 18 juin pour fêter votre jubilé, cette date étant également la date de l’anniversaire de ma femme, cela m’évite une pénible soirée au restaurant et par conséquent, une économie non négligeable.

 

2- plus sérieusement

Michel Thierry nous a quittés le 28 septembre 2010. Pour les jeunes générations qui ne l’ont pas connu, je rappelle que Michel a été joueur et président du RCT, il a été d’un rare dévouement et un dirigeant qui marqué l’histoire du club. Il tenait, avec son épouse Rose France, le restaurant ‘le Moschenross’ en face de la gare qui a été de longues années durant notre siège ou nous prenions les repas du jeudi soir (on s’entrainait le jeudi et n’avions pas de club house), c’était aussi le rendez vous pour les déplacements du dimanche.

A titre personnel, je n’oublie pas que Michel fut mon compagnon d’attelage en 2ème ligne pour mon premier match en première, contre Saint Louis le 18 février 1973.

Pour tous les anciens, qui sont présents aujourd’hui et qui ont connu cette époque, personne n’a oublié le bar derrière lequel il se tenait et le petit coup d’aligoté qu’il nous a offert à de nombreuses reprises, ni le célèbre serveur LI dont nous avons trouvé un sosie en la personne de Manu MAYENGI, qui est aussi un ancien joueur du RCT.

Les old black étant les garants de l’histoire du club, nous avons souhaité faire un petit clin d’œil à Michel :

Je tiens à remercier Thierry Fimbel et son fils Nicolas, ainsi que la gentillesse de la menuiserie MESSMER pour la réalisation du panneau,

Je voudrais également excuser Rose France qui m’a laissée un gentil message me disant qu’elle a été touchée par notre invitation et qu’elle pense très fort aux Thannois.

Nous allons donc procéder à l’inauguration de Notre « Moschenross » nouveau nom de la cabane ici présente, inauguration fêtée comme il se doit à l’Aligoté. (Mr Gascon pour retirer la toile)

 

Ouverture de l’apéritif

 

Philippe DIET



27/07/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres